Maman solo nomade digitale avec 3 enfants

Valérie est maman solo avec 3 enfants. Elle est nomade digitale et nous raconte son mode de vie. Par contre, je préfère vous prévenir, si vous lisez cet article, vous risquez de tout plaquer pour partir dans ce genre d’aventure! Mais auriez-vous tord?

Table des matières

Présentez-vous, votre famille et votre mode de vie :

 Bonjour, je suis Valérie, maman solo de 3 enfants : Nael (6 ans), Inès (14 ans) et Sara (18 ans). Je suis nomade digitale, je parcours donc le monde tout en travaillant à distance.

famille nomade digitale 3 enfants

Depuis quand menez-vous cette vie ? Qu’est-ce qui vous a amené à cette vie-là ?

J’ai vendu ma maison en début d’année 2017 et le grand départ a eu lieu en juillet de la même année, donc il y a plus de 4 ans. Lorsque j’ai connu l’existence des nomades digitaux, j’ai tout de suite adhéré à l’idée de ce mode de vie. Voyager et travailler en même temps, ça me faisait rêver ! Et lorsque j’ai vu que des familles vivaient de cette façon, cela m’a encore plus inspirée.

famille nomade digitale 3 enfants

Racontez-nous votre façon de vous loger!

 Nous restons environ 1 à 3 mois dans chaque lieu donc nous changeons souvent de maison ! Je loue au mois sur Airbnb ou bien sur Booking. Depuis 2 ans, je tente aussi d’autres modes d’hébergements : Collectifs non scos (avec des familles dont les enfants ne sont pas scolarisés), guesthouses, colocation, Workaway (dormir chez l’habitant en échange de quelques services), etc. Mon seul impératif est qu’il y ait du wifi pour travailler, sinon je ne suis pas difficile !

Quels métiers exercez-vous ?

J’ai travaillé 20 ans dans le milieu de la petite enfance (animatrice en crèche, dans les clubs enfants des voyages FRAM et enfin ATSEM pendant 10 ans). Puis je me suis reconvertie pour pouvoir travailler sur le web ! J’ai découvert le métier de rédactrice web et je me suis lancée. Aujourd’hui, je travaille avec 2 clients dans le secteur du tourisme et je suis devenue formatrice en rédaction web. (Pour suivre ses formations, c’est ici : formationredacteurweb )

Comment vos enfants vivent-ils cette vie ? Est-ce que ce mode de vie leur convient ?

Mes enfants vivent très bien cette vie nomade 😊 Ma grande de 18 ans est redevenue sédentaire pour ses études, cette année. Elle est donc restée en France et je continue sur le continent américain avec les 2 plus jeunes. Ils savent qu’ils ont le choix de redevenir sédentaires en allant vivre chez leur père au besoin. Mais ils aiment découvrir de nouveaux pays et retrouver leurs amis nomades !

Racontez-nous l’école et vos enfants !

Mes enfants ne vont pas à l’école mais sont instruits en famille depuis notre départ. Donc mon fils n’est jamais allé à l’école !

Ils sont en unschooling, c’est-à-dire en apprentissages informels.

Cela n’a pas toujours été le cas, car la première année j’avais pris des cours par correspondance pour mes filles. Je craignais tellement qu’elles n’apprennent rien !

Et finalement, au fil du temps, je me suis rendu compte que les enfants ont une grande curiosité naturelle et qu’ils ont soif d’apprendre. Mais attention, apprendre en s’amusant ! Mes enfants sont libres de leurs apprentissages, donc pas de notes, pas de jugements et ils avancent au grès de leurs envies.

Inès passe ses journées à lire et à écrire. Elle est même en train d’écrire un livre avec d’autres jeunes ados en ief (instruction en famille)… une histoire qui se passera à l’ère Victorienne ! Nael commence à savoir lire mais c’est surtout les chiffres qui l’intéressent en ce moment. Il sait déjà faire des additions et des soustractions !

En fait, ils avancent à leur rythme et ils mémorisent très vite car personne ne les oblige. Alors certes, il y a peut-être des notions qu’ils n’apprendront pas… Mais si un jour ils en ont besoin, ils chercheront les infos et les retiendront. Car ils en verront alors l’intérêt ! On visite aussi beaucoup de musées, ils apprennent donc en voyageant.

Quelles démarches administratives particulières à votre mode de vie ne faut-il pas oublier ?

 Une fois que nous n’avons plus de maison, il faut penser à la domiciliation fiscale. On peut se domicilier dans un CCAS ou chez un proche. Si l’on part à l’étranger pour plusieurs mois, il faut aussi prévenir la CAF et la sécurité sociale. Enfin, il ne faut pas oublier de prendre une assurance de santé privée, au cas où…

Comment gérez-vous les activités sportives et culturelles de vos enfants ?

Au niveau de la culture, on visite beaucoup de musées et de monuments dans les différents pays que l’on traverse donc c’est assez facile ! Les enfants découvrent aussi les traditions, les langues, les monnaies, les différents paysages, etc. Je pense que leur culture est bien enrichie en voyageant tout le temps !

Au niveau des activités sportives, c’est un peu plus compliqué. Ils font beaucoup de sport, mais impossible de s’inscrire à l’année dans un club et faire le même sport sur plusieurs mois. Ils font beaucoup de marche bien sûr, mais aussi de la natation car on cherche souvent des piscines ou la mer. Quand nous sommes dans une grande ville, on cherche des trampolines park, une salle d’escalade ou des activités sportives à faire à la journée. Dans certains pays, les inscriptions en club sont possibles pour quelques semaines. En ce moment, nous sommes au Mexique et mon fils est inscrit dans un club de foot pour 1 mois ! Pas besoin de paperasses, j’ai payé 12 euros à l’entraîneur et depuis, il y va deux fois par semaine. Rien de mieux pour l’immersion et apprendre la langue du pays !

Comment socialisez-vous vos enfants ? Ont-ils beaucoup d’amis ? Les gardent-ils sur le long terme ?…

Ils se socialisent par eux-mêmes 😉 On fait toujours des rencontres, car nous restons longtemps au même endroit. Ils se sont fait beaucoup d’amis nomades et depuis un an, nous privilégions les endroits où l’on peut retrouver les amis ! Que ce soit pour eux ou pour moi, c’est toujours sympa d’être à plusieurs pour plusieurs semaines. D’ailleurs, je viens de créer « La Casa Nomade », une maison communautaire nomade ! Le but est de se retrouver en journée dans cette maison, avec d’autres familles nomades. Des animateurs sont là pour proposer des activités aux enfants, pendant que les parents travaillent.

famille nomade enfants amis

Combien de temps passez-vous en vacances ? Partez-vous à l’étranger dans le cadre de vos vacances ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, je suis assez peu en vacances… mais c’est un choix ! Je travaille un peu tous les jours mais du coup, j’ai pas mal de disponibilités pour visiter. La vie nomade est un mix entre travail et vacances et j’adore changer de lieu et d’ambiance. Bien sûr, mes enfants sont toujours avec moi !

Pensez-vous que vous profiteriez plus de vos enfants en menant une vie plus classique ?

Non, au contraire ! Je me souviens, lorsque j’étais sédentaire et avec un travail de 10 heures par jours… Mes filles allaient à la garderie le matin pour enchaîner avec l’école puis la garderie le soir. On se voyait finalement qu’un peu le soir et le weekend. Depuis le début de notre vie nomade, on profite des uns et des autres 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ! Alors forcément, ce n’est pas toujours la joie car comme dans toutes les familles, il y a parfois des tensions. Mais comme je ne les réveille pas le matin (ils finissent leur nuit tranquillement), ils sont moins fatigués que lorsqu’ils allaient à l’école. Donc il y a moins d’énervements le soir !

Est-il plus difficile de faire garder ses enfants quand on mène ce genre de vie?

Oui, forcément ! J’avoue que parfois une aide extérieure, surtout pour mon fils, me serait bénéfique pour travailler tranquillement. Depuis la création de la Casa Nomade, c’est toutefois plus facile ! Les enfants jouent avec leurs amis et j’ai plus de temps pour moi.

Pensez-vous que vous vous en sortiriez mieux financièrement en menant une vie plus classique ?

 Non, je m’en sors mieux financièrement en étant nomade ! En effet, mis à part les frais de transport et d’hébergement, je n’ai pas d’autres « gros » frais. Je ne paye plus de taxes en France par exemple. En plus, je choisis des pays où la vie est moins chère qu’en France donc forcément, en gagnant des « Euros » je vis mieux en étant à l’étranger. La qualité de vie est bien différente !

Pensez-vous que vous avez un meilleur, un moins bon ou le même état de santé en menant cette vie ?

Pour l’instant, je ne vois pas de différence au niveau santé. On verra plus tard ! C’est sûr que nous avons tendance à moins voir de docteurs sauf en cas d’urgence. Donc nous n’avons pas de suivi régulier chez les professionnels de santé, mais pour l’instant, cela ne nous porte pas préjudice.

Comment se passe l’élaboration des repas ?

On mange local forcément, mais je cuisine beaucoup. Nous avons toujours une cuisine (plus ou moins équipée) dans nos logements ! Comme les expats, nous faisons nos courses sur place. Il est plus difficile de trouver des mets français et ça nous manque parfois mais dans l’ensemble, notre alimentation est assez basique.

Combien de temps passez-vous aux tâches ménagères et à l’intendance? Pensez-vous que vous y passeriez plus ou moins de temps en menant une vie plus classique ?

En restant peu de temps dans les logements, je ne fais pas de gros ménage de printemps et ce, depuis des années ! Donc au contraire, je passe moins de temps aux tâches ménagères que lorsque j’étais sédentaire. En plus, au Mexique par exemple, une personne est souvent prévue pour le ménage des logements. Cela doit donc faire presque 5 mois que je n’ai pas fait de ménage… sauf la vaisselle !

Qu’est-ce qui vous plaît dans cette façon de vivre ?

 La découverte ! Que ce soit au niveau des paysages, de l’ambiance, de la culture mais aussi des rencontres avec les locaux et les voyageurs. La liberté aussi ! Liberté de choisir mes horaires de travail, de profiter de mes enfants et de les voir évoluer librement dans leur vie.

Qu’est-ce qui vous déplaît dans cette façon de vivre ? Est-ce qu’il y a des choses qui vous manquent ?

 La seule chose qui nous manquait était la vie sociale à long terme. Mais avec la Casa Nomade, cette carence est désormais remplie. Les enfants, tout comme moi, voyons du monde tous les jours ! Et en plus, ce sont souvent des familles avec le même état d’esprit que nous.

Dans 10 ans, pensez-vous que vous mènerez toujours ce mode de vie ? Qu’en disent vos enfants ? Est-ce qu’eux-mêmes voudront mener cette vie quand ils seront adultes ?

Dans 10 ans, j’espère bien toujours mener cette vie ! Tant que je le pourrai, je le ferai. Ma fille aînée rêve de partir aux USA, mon fils nous dit depuis des mois qu’il veut faire le tour du monde à vélo quand il sera grand… et ma cadette aimerait vivre en Australie. Donc je pense que je leur ai donné le virus de la découverte et de l’aventure !

Comment envisagez-vous votre retraite ?

Je connais des papis et mamies nomades… donc j’espère pouvoir continuer à parcourir la planète le plus longtemps possible. Au pire, après la Casa Nomade, je pourrais peut-être inventer la première maison de retraite nomade !!

Et si c’était à refaire ? Feriez-vous la même chose ? Qu’est-ce que vous changeriez ?

Si c’était à refaire, je le referais et de la même manière ! J’aurais peut-être pu partir plus tôt… mais le premier pas, celui que l’on fait lorsque l’on veut sortir de sa zone de confort est toujours le plus difficile. Alors, si je devais retourner dans le passé, c’est la seule chose que je changerais : ne pas me poser de questions et foncer !

Quels conseils donneriez-vous à une famille qui souhaiterait mener ce genre de fonctionnement ?

Si vous souhaitez devenir nomades en famille, il faut quand même un peu de préparation notamment au niveau financier. Vous pouvez déjà vendre tous vos biens matériels ! Puis trouver une source de revenus qui peut se gagner à distance (les métiers du web sont parfaits pour ça). Ou bien travailler comme saisonnier, etc. Et enfin, faire le premier pas en-dehors de votre zone de confort !

Je ne sais pas vous, mais moi, ce témoignage, je l’ai trouvé trop inspirant! J’aurais presque envie de me reconvertir pour devenir rédactrice web! Un grand merci à Valérie pour le partage de son expérience!

Pour en savoir plus sur Valérie et ses actions :

www.la-casa-nomade.com

www.matribuenvadrouille.com

www.formationredacteurweb.com

www.facebook.com/matribuenvadrouille

Alors? Envie de mener cette vie? Vous vivez une expérience similaire? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires!

Vous aussi vous voulez témoigner?

Rien de plus simple, téléchargez ce document :

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*