Nous devions quitter Kuta Lombok à 9h, ça ne sera finalement qu’à 10h pour 2 raisons : Chatounette s’est pris un gadin mémorable en voulant nous rapporter le lait concentré de Pépère et Mamisa, j’ai joué les infirmières mais elle a mis du temps à se calmer, et deuxième raison : nous avions plusieurs haltes sur la route à faire : pour tenter de retrouver Petite Doudoune (un doudou de Chatounette), acheter des cartes postales et des timbres, de l’eau, de l’essence.

Bref, tout cela prend du temps, mais on finit tout de même par se mettre en route.

35 minutes plus tard, nous voilà arrivés à Selong Belanak Beach, la plage que nous avions appréciée la veille, et qui est surtout réputée pour être un spot de surf débutant.

Il y a du monde à l’eau, mais la plage est tellement grande qu’il y a de la place pour tout le monde.

On loue des surfs et on se met à l’eau.

J’ai tout de suite pensé à Laure : elle aurait adoré au moins autant que moi ces conditions. Une eau turquoise et chaude, du sable fin en dessous, une hauteur idéale de vague (pas trop grosses, ni trop petites), ça déroule, c’est régulier, pas de courant, on a pied presque tout le temps. Bref, THE spot de surf pour moi ! Chaton et Jérémy apprécient autant : au moins, ils prennent des vagues !

Manu, Margot et Pauline s’initient également.

Enfin bref, une journée de surf super chouette.

Chatounette n’ira pas trop à l’eau car elle est bien trop occupée à faire ses cahiers de vacances. J’insisterai tout de même pour qu’elle vienne faire un peu de surf avec moi et cela en vaudra le coup. Elle est morte de rire en prenant les mousses. Nous sommes allongées toutes les 2 sur la planche, et certaines vagues nous submergent, mais Chatounette rigole. Elle est dorénavant vraiment à l’aise dans l’eau, ça fait plaisir.

On déjeune bien entendu sur la plage.

Passé 15h30, il n’y a plus de vague, on se promène jusqu’à l’autre bout de la plage, on regarde les pêcheurs, et on ramasse de curieux coquillages : en leur centre, une sorte de fleur, et sur les bords : 2 trous rectangulaires. En voyant le premier, on pensait que quelqu’un avait taillé ce coquillage, mais quand on voit qu’il y en a un peu partout, on devient septique. Nous n’avons pas à ce jour le fin mot de l’histoire.

A notre retour, une cinquantaine de photographes avec tout leur attirail sont là. En fait, il s’agit d’une école de photographie qui vient là pour un exercice pratique. Cela nous permettra de réaliser de très belles photos ! En effet, ils demandent à des femmes de pêcheurs de défiler avec leurs gros paniers sur la tête. Elles sont accompagnées de leurs enfants. Le soleil est en train de se coucher. Les bateaux commencent à quitter la plage. Spectacle presque plus beau que la veille.

Encore une fois, nous reprenons la route avant qu’il ne fasse nuit et filons directement au restaurant : on commence à en avoir assez que Chatounette s’endorme avant son plat !

On dîne, rentre, douche, au lit !

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*