Nous sommes plutôt ponctuels sur notre planning de ce matin. En effet, à 8 heures nous nous mettons en route pour rejoindre l’arrêt de bus qui nous conduira aux grottes du Parc National de Phong Nha Ké Bong, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous avions repéré l’itinéraire au préalable sur Google Maps, et à un moment donné sur le trajet, on est un peu perplexe. Il faut aller tout droit, mais il y a deux routes. La première descend et est en terre. La deuxième serait plus du calibre de l’A15, et monte pour passer au-dessus des voies ferrées.

On ne se voit pas vraiment emprunter l’autoroute à pied, mais on se demande comment on va pouvoir traverser les voies de chemin de fer si on prend le petit chemin qui descend.

Chaton demande la route à un badaud. Il est formel, il faut emprunter l’A15… Et effectivement, on voit un piéton qui en revient. Alors lui, il est vraiment inconscient car il s’est mis dos à la route, il ne voit même pas les véhicules qui lui arrivent dessus… Bon, bah… On y va !

C’est bien flippant ! On ne fait pas nos malins et on presse le pas ! Chaton trouve que la comparaison avec l’A15 est light car sur l’A15 il y a une bande d’arrêt d’urgence et qu’il faudrait plutôt comparer avec le périph’ de Paris. Circulation aussi dense, et étroitesses des voies…. A mi-chemin, on se rend compte que le chemin en terre qui descendait vers les voies de chemin de fer permettait de traverser facilement. Grrr ! Au moins, on le saura pour le trajet retour !

Il est 8 heures, et il fait déjà 31°C d’après la météo du téléphone. Nous savons que nous devons prendre le bus N°4, et qu’il passe toutes les heures. On espère qu’on n’attendra pas si longtemps !

Nous sommes chanceux, il arrive au bout de 10 minutes. Nous en avons pour 1h30 de trajet, toujours au milieu des rizières, des champs de buffles d’eau et des petits villages. A un moment donné, on passe devant la piscine municipale : un trou creusé dans la terre, une bâche en plastique et le tour est joué ! Et il y a foule ! Il semblerait que ce soit l’heure du cours de natation, mais cours en gilet de sauvetage. Marrant !

Le bus nous dépose pile à l’endroit désiré : à côté des bureaux pour acheter les tickets d’entrées pour les grottes. Quel succès elles ont ! C’est blindé de monde ! J’entre dans le serpentin qui conduit aux caisses mais les gens doublent par la droite, par la gauche, se bousculent… C’est un peu le foutoir ! Mais mon tour finit tout de même par arriver. La dame du guichet me demande si je veux un bateau privé ou partager le bateau. Oui, car on se rend aux grottes en bateau. Je n’ai pas pris les bancs en bois hier dans le train pour me payer un bateau privé aujourd’hui ! On partage bien sûr !

Sauf que tout ce petit monde autour de nous ne veut visiter qu’une seule grotte, Phong Gna, alors que nous comptons en faire deux : Phong Gna et Tien Son! La dame me propose de patienter le temps que des gens arrivent et veuillent faire les deux grottes. Je sonde les personnes derrière moi. Elles sont toutes là pour ne faire qu’une seule grotte, mince ! Et nous sommes un peu pris par le temps car le dernier bus pour rentrer est à 17h ou un peu avant, on ne sait pas trop. Nous ne voyons aucun nouveau bus arriver. Alors tant pis, on craque, on ne va pas poireauter là pendant 2 heures, allons-y pour le bateau privé !

Nous payons et embarquons. Ouf ! Les sièges sont en plastiques et pas en bois ! Chatounette devrait rester de bonne humeur ! Le trajet jusqu’aux grottes est plutôt plaisant et dure une grosse demi-heure.

Puis nous arrivons à l’entrée de la grotte de Phong Gna. Ici, plus question d’avoir le moteur allumé. Il faut continuer à la rame. Nous empruntons une rivière souterraine sur 1,5 km. Jusqu’à présent, nous avions toujours été déçus par les grottes en Asie mais là on peut dire qu’on en a eu pour notre argent. C’est juste grandiose ! Et la balade en bateau ajoute au charme. Nous nous faisons déposer sur une petite plage et terminons la balade à pied au milieu des stalagmites et des stalactites. Les éclairages sont également très bien faits. Nous sommes ébahis.

Nous ressortons à l’air libre et entamons la visite de la deuxième grotte, Tien Son. Plus de bateau, il faut maintenant grimper des marches. Plus de 300. Il est midi, il doit faire au moins 35°C, c’est un régal ! Heureusement, il y a des brumisateurs tous les 10 mètres. On se sera donc arrêté tous les 10 mètres ! Mais lorsque nous arrivons à l’entrée de la grotte, on ne regrette vraiment pas l’effort ! Juste whaouw ! Magnifique ! Splendide ! Elle est encore plus belle que la précédente !

Arrivés au bout de la grotte, on se pose un peu. Lorsqu’un groupe débarque. Il tente une approche pour nous prendre en photo. Voyant que nous ne refusons pas, tout le groupe s’y met avec son propre téléphone. Presqu’un quart d’heure à faire des photos avec toute la bande ! Marrant, mais heureusement que ce n’est pas tout le temps comme ça ! Celui qui parle le mieux anglais de l’équipe, c’est un petit garçon de l’âge de Chatounette environ. Il nous explique qu’il est en voyage scolaire et que les adultes sont les professeurs. L’élève a donc dépassé le maître, au moins en anglais !

Nous ressortons de la grotte les étoiles pleins les yeux et retournons dans le four extérieur. On a beau descendre les marches à présent, on s’arrête toujours autant devant les brumisateurs.

Nous retournons à notre bateau et effectuons le même trajet en sens inverse. Puis nous déjeunons au bord de la rivière et reprenons le bus pour Dong Hoï. Nous ne l’aurons pas attendu plus de 2 minutes ! Joli timing!

Il est 16h30 lorsque nous rentrons à notre hôtel (sans passer par le périph’ cette fois-ci !) et nous nous battons à qui ira sous la douche en premier ! Chatounette fait ses devoirs, Chaton la sieste et moi je « trie » les photos et rédige le blog.

Dîner au resto le plus proche, bookage de notre taxi pour demain matin aux aurores, et retour dans notre hôtel.

Pratique :

Logement à Dong Hoï : Thao Trang Hotel : 250.000 Dongs la chambre triple, fan et AC. Propreté limite. Très bien placé (près des gares et de l’aéroport) et au calme.

Bus n°4 de Nam Ly ( à Dong Hoi ) jusqu’à Phong Gna : 40.000 Dongs/siège, 1h30 de trajet, bus toutes les heures de 5h à 17h.

Billet pour les grottes Phong Gna et Tien Son : 230.000 Dongs/ adulte (gratuit moins d’1m30). Bateau pour se rendre aux grottes : 400.000 Dongs/bateau de 12 personnes.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*