Ce matin, nous faisons sonner le réveil pour bien profiter de notre dernière journée. Nous plions bagages et les laissons à la consigne de l’hôtel.

Nous filons directement à la plage et louons un surf. Chaton s’éclate la première heure puis arrive mon tour. Grosse déception : il n’y a plus de vagues ou presque. Quelques séries arrivent, mais pas souvent, et près du bord. J’arrive néanmoins à prendre quelques vagues dont ma première où je ne file pas directement tout droit mais où je suis la crête de la vague. Chaton y retourne ensuite mais lâche rapidement l’affaire : il se rend compte par lui-même que c’est vraiment devenu pourri. Tant pis !

Nous rendons le surf puis profitons un peu de la plage avant d’aller manger. Encore le même warung (restaurant). Les jus de mangue vont vraiment nous manquer !

Nous retournons ensuite à l’hôtel pour profiter une dernière fois de la piscine. L’eau est toujours aussi peu rafraîchissante mais on ne va pas s’en plaindre.

Je m’éclipse une heure, le temps de me faire masser. On ne se remet toujours pas du prix dérisoire des massages : 3€30 de l’heure… Et encore, au bout de 4 massages, le 5ème est offert ! Je n’ai malheureusement plus 5 heures devant moi…

Nous avions réservé un taxi pour 16h30, celui-ci arrive à 16h. Encore un coup de speed pour nous sécher et nous habiller en tenue de « transport » : un pantalon chacun, et pour Chaton des baskets. Il n’était plus habitué, il se sent bien à l’étroit !

Ensuite c’est moins drôle : taxi pour l’aéroport, enregistrement des bagages, taxation imprévue et pas donnée, attente avant d’embarquer, 9h30 de vol, arrêt de 2h à Doha, d’où je vous écris actuellement. Prochain vol dans 1h maintenant, pour 6h et quelques d’avion….

Pour la petite anecdote, nous avions prévu de nous faire des tatouages au henné pour vous faire croire que c’était de vrais tatouages, mais ça s’est mal goupillé, nous n’avons pas eu le temps de le faire.

Et puis, pour finir, j’ai bien envie de rajouter un mot de 3 lettres :

FIN

Chaton veut en rajouter un de 4 lettres : SNIF

chatoune dans le rer parisien
Plus la même ambiance…
Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*