De Taipei, Taïwan à Phnom Penh, Cambodge

Les 13 heures et quelques de vol sont vite enchaînées. J’aurai eu le temps de voir 5 films…

Lorsque nous arrivons sur le sol taïwanais, il est minuit et demi, heure française. Nous piquerions bien un roupillon lors de cette escale, mais nous n’avons que 2 heures à poireauter et une famille s’installe près de nous avec des enfants qui, eux, sont surexcités. Tant pis, on en profite pour faire des photos débiles!

Nous sommes soulagés, il n’y a pas de check-in à refaire, nous sommes juste en transit, donc pas de soucis avec la douane et le fameux visa manquant.

3 heures de vol plus tard, nous touchons enfin le sol cambodgien. Nous n’avons toujours pas dormi, ou par micro-épisodes de 5 minutes. Chatounette est persuadée d’avoir passé la même non-nuit que nous, mais malheureusement les photos prouvent le contraire…

Et c’est là que nous passons à l’étape de la douane. Il y a des formulaires à remplir, des photos d’identités à fournir et des dollars à sortir…. Et c’est tout ! Merci, et aurevoir ! Yallaaaaaaa !!!!

On récupère nos passeports tamponnés du tant convoité visa cambodgien, et courons vers la sortie.

On savait qu’il allait faire chaud. La météo le disait, Pépère, Mamisa et les Chouchous, arrivés tous ensemble la veille, nous l’avaient dit, mais ,Bon Dieu !,  c’que c’est impressionnant quand même ! Une chaleur écrasante, lourde, qui vous tombe dessus comme un rideau de fer. Moite à n’en plus finir. On s’arrête aussi sec dans notre élan, rincés, dans tous les sens du terme !

Pour commencer : de l’eau ! Il nous faut de l’eau ! La superette accolée à l’aéroport est climatisée ! On y reste 1 heure ? Bon, ok, on voulait de la chaleur alors allons-y !

Nous prenons le premier tuk-tuk qui s’offre à nous, sans même négocier le prix. Le Lonely Planet expliquait qu’en marchant 1 minute, les tuk-tuk étaient à moitié prix. J’en informe Chaton et lui montre, 50 mètres plus loin, les tuk-tuk qui attendent. Il est du même avis que moi ! En ce moment précis, nous ne pensons qu’à une seule chose : avoir de l’air ! Hors de question de traverser ne serait-ce que 50m sous ce cagnard… On vieillit mal dis donc….

Au bout de 30 minutes selon Chatoune, 1h selon Chaton, nous arrivons à notre hôtel. Ni 1, ni 2, nous sautons dans la piscine ! YES ! ça y est, on est en vacances ! Et on peut enfin souffler !

Les Darons et les Chouchous étaient attablés dans un restaurant un peu plus loin, je les rejoints tandis que Chaton et Chatounette continuent de barboter. Lorsque nous revenons, les 2 chatons venaient de sortir de l’eau mais y retournent en nous voyant arriver. Un bien bon moment que nous savourons.

En fin de journée, nous partons faire une petite balade à pied dans la ville en longeant le Mékong, de nuit. Les piétons ne sont pas les plus adaptés aux déplacements dans cette ville, et comme dans beaucoup d’autres en Asie : trottoirs inexistants, ou défoncés, ou squattés par les différentes étales.  Aucun passage aménagé pour la traversée des piétons… Mais bon, ça fait partie du folklore !

Nous prenons l’apéro et Chatounette ouvre avec un peu d’avance son cadeau d’anniversaire offert par les Chouchous et les Darons…. Un téléphone portable… Elle en devient toute rouge avec les yeux aux bords des larmes… Ou plutôt l’inverse !

Repas au même endroit puis retour en tuk-tuk jusque chez nous, sauf pour les plus sportifs : Chaton et Pépère, qui rentrent à pied.

Devant l’hôtel, nous sommes un peu déconfits : il est fermé ! Et la sonnette n’émet aucun son ! On recherche une solution d’escalade ou de défonçage de porte quand on aperçoit un des employés de l’hôtel ! Il est dans le canapé avec des écouteurs sur la tête…. Il nous  a fallu faire un sacré raffut pour qu’il nous entende !!

Une fois rentrés, nous nous endormons tous aussi sec !

Pratique :

Tuk-tuk de l’aéroport au centre-ville: 10$ sans négociation

YK Art Hôtel, 13A, 830 Street, Phnom Penh : 27$ la chambre familiale, climatisation et ventilateur, wifi, piscine. Très propre et calme avec un espace billard/lecture. Petit-déjeuner en supplément à 5$.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*