De Nusa Lembongan à Ubud et sa Monkey Forest

Nous avions rendez-vous à 7h30 au pied de notre hôtel. Une camionnette nous attend pour nous mener au bateau. Cette fois, la traversée aura duré un peu moins d’une heure.

Arrivés à Sanur, on se fait déjà accoster pour nous vendre un trajet pour Ubud, notre destination suivante.

On s’arrête au premier café pour se faire un petit-déjeuner. Il n’y a qu’une seule personne pour nous servir (ainsi que les autres clients) et c’est cette même personne qui cuisine. Autant dire qu’il ne fallait pas être pressé ! Ça tombe bien, on ne l’était pas.

Nous avons même la chance d’assister à un défilé coloré. Quelle cérémonie a lieu? Aucune idée! Il va falloir qu’on s’instruise sur la culture balinaise!

Les types qui nous avaient racolés sont toujours là à nous attendre, 1h après. On part avec eux pour 200.000 Roupies par voiture, soit 3€30 par personne.

On négocie pour ce prix une halte à Celuk, village d’orfèvres d’où Mamisa et Margot rapporteront des boucles d’oreille en argent.

Arrivés à Ubud, nous faisons le tour des logements pour poser nos valises à « Ubud Terrace ». Depuis la route, il ne paye pas de mine, mais quand on franchit la porte, c’est un décor insoupçonné qui nous attend ! On dirait un temple. Ou même plusieurs temples, séparés au milieu par une rivière. Il y a également un petit bassin à poissons et une piscine. Et le tout est noyé dans une végétation luxuriante. Un vrai petit paradis !

On s’y installe, on mange, sieste pour certains, recherche de notre futur véhicule de location pour d’autres.

L’après-midi, nous nous rendons à la Monkey Forest. Là aussi le décor était insoupçonné ! Une forêt tropicale ! Les singes sont bel et bien au rendez-vous. Cela va du bébé au papy. Et vas-y que je t’épouille, que je te tire la queue, que je saute de branche en branche, tiens !, en voilà un qui me grimpe dessus. J’ai dû avoir 5 singes en train de m’escalader dessus en même temps et surtout fouiller dans ma petite sacoche en bandoulière qui ne contenait que l’étui vide de mon appareil photo.

Pauline a beaucoup moins apprécié la ballade, elle s’est fait mordre et griffer. Margot : pas mieux, un singe lui a uriné sur l’épaule… Chatounette est ébahie, mais méfiante en même temps. Un singe a voulu lui chiper la barrette qu’elle avait dans les cheveux et lui a mis la patte dans l’œil par maladresse. Elle préfère quand c’est sur moi qu’ils grimpent.

Nous sommes obligés de quitter le parc, il ferme. Sur le chemin retour, on fait du lèche-vitrine. Chatounette repartira avec 3 robes dignes de DPAM ou Orchestra, cousues mains et réversibles, pour 3 fois moins cher qu’en France.

chatounette avec chapeau chinois et éventail à ubud

Arrivés à notre hôtel, Chaton et Chatounette se baignent dans la piscine.

Une douche et nous filons au restaurant d’en face. Un truc classe, le quadruple du prix que nous avions pris l’habitude de payer. Nous nous offrons même le luxe du plat le plus cher (du canard) à 100.000 Rps (6€60)… Quelle folie !

Il est maintenant 23H30, au lit !

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*