De Mui Ne à Nha Trang

Ce matin, on profite de la piscine comme il se doit. Rien ne presse, nous n’avons qu’à être prêts à partir pour 13 heures, heure de passage de notre bus pour Nha Trang.

Nous déjeunons au Bo Ké en face de chez nous, qui commençait à devenir un peu notre cantine. Pas chez Mr Crab donc, mais un autre.

Puis peu avant treize heures, nous patientons sur le bord de la route. Jusqu’à 13h40. Heure à laquelle je décide de retourner à l’agence de voyage où nous avions acheté les billets. J’étais presque rendue devant le bureau lorsque j’entends Chaton siffler et me faire des grands signes. Notre bus est là, garé devant chez nous. Demi-tour toute, et au pas de course !

Ce ne sont pas les bus Futu. Je n’irai pas jusqu’à dire que nous étions dans une compagnie de bus toute pourrie mais le véhicule n’est pas tout droit sorti du concessionnaire, loin de là ! L’endroit où l’on range ses jambes est rempli des détritus des passagers précédents, la couverture a donc servi et attend dans un coin en boule, la bouteille d’eau n’est plus d’actualité, et le wifi promis n’est bien sûr pas là non plus. Bon, on s’en remettra, on est quand même bien installé, sauf Chaton qui se retrouve coincé à l’arrière avec un passager qui pue le rat crevé, n’ayons pas peur des mots…

Les paysages sont très chouettes, et variés. Les rizières commencent à être en eau et vertes. Par moment on longe la mer au plus près, on croise encore de belles dunes de sable, et nous suivons quelques petites montagnes. On assiste même à un coucher de soleil derrières celles-ci.

Arrivés à Nha Trang, on est un peu surpris. On ne s’attendait pas à une ville aussi grosse ! Je dirais même plus, on est dans une très grosse ville ! Serait-on aux Etats-Unis ? Ah non ! Tout est écrit en russe, on doit être à Moscou ! Nous qui trouvions Mui Ne beaucoup trop grande à notre goût, là, c’est encore autre chose !

Nha trang boutique de ski

On trouve même des combinaisons de ski à Nha Trang!

Nha trang boutique durian

Un magasin juste pour le durian…
Vous avez de la chance, vous n’avez pas les odeurs!

On quitte notre bus couchette pour se retrouver dans un mini-bus qui nous conduit quelque part au milieu de cette fourmilière. On est quelque peu désorienté et le GPS a rendu l’âme. Heureusement, demander son chemin à la première personne venue fonctionne toujours. Ouf, nous ne sommes pas loin.

Notre chambre d’hôtel est plutôt pas mal. C’est nickel chrome, insonorisé, eau chaude, clim’ mais il n’y a pas de piscine. Vu notre programme (chargé) on s’est dit que ce n’était pas la peine.

Notre hôte nous organise notre journée du lendemain. Nous allons faire deux plongées, avec déjeuner à bord. Je stresse déjà mais bon, ça ne devrait être que du plaisir. Sauf le réveil ! Nous devons être prêts à partir à 7h30…

Nous dînons sur le « roof-top » d’un petit restaurant. J’aime bien ce mot, ça claque. Alors qu’en vérité, on est juste à un étage au-dessus du sol ! Mais bon, on était quand même sur le toit !

On essaye de se coucher pas trop tard mais ce n’est pas dans notre nature… On dormira quand on sera mort !

Pratique :

Logement à Mui Ne : Mui Ne Ocean House, de l’autre côté de la route par rapport à la mer, chambre triple avec climatisation, salle de bain, eau chaude, très propre, piscine. 405000 Dongs/nuit.

Logement à Nha Trang : Merci hôtel : 367.000 Dongs la chambre triple. Eau chaude, clim’, TV, wifi (faiblard), très propre et moderne. En plein centre, à 400 mètres de la plage.

Transport : avec Hanh Café, 130.000 Dongs/personne en bus couchette. 5 heures de route.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*