Stage de kitesurf (1/5) et buffet-musical

Nous avons rendez-vous à 7h30 pour partir à notre premier cours de kitesurf.

Le pick-up arrive à 7h50.

Stéphane, le moniteur qui nous avait donné RDV n’est pas là : il a trop fait la chouille la veille et ne s’est pas levé… C’est la boss de l’école qui nous embarque. Il y en a pour une petite demi-heure de route pour arriver à la baie de Sakalava, le spot de kitesurf.

Chaton et moi avons chacun un moniteur. Chatounette va nous attendre sur le sable. Elle s’est trouvé des copines avant même que nous ayons eu le temps de prendre connaissance de notre matériel.

En route pour le fond de la baie, où il devrait y avoir un peu plus de vent. Malheureusement, c’est à peine suffisant. Mais suffisant pour nous donner le goût à cette activité. Ça y est, Chaton est prêt à s’installer ici…

Nous n’avons pas encore chaussé la planche de kitesurf, nous nous sommes juste entraînés au maniement de la voile mais déjà, on ressent le potentiel et le côté accessible de ce sport. Demain, il devrait y avoir plus de vent, nous avons trop hâte !

La boss de l’école nous raccompagne à mi-chemin, nous devons finir en stop. En effet, nous avions convenu avec Stéphane le retour avant le repas du midi mais il n’est pas là et la boss n’est qu’à moitié compréhensible donc ne fait que la moitié du chemin retour…

Une voiture nous prend rapidement. Ce n’est jamais gratuit mais pas tellement plus cher que le taxi-brousse et tellement plus confortable !

De retour chez nous, le buffet-musical se met en route : une grande variété d’entrées pour commencer et des musiciens. Un super son dans une ambiance à la cool. Au top ! Arrivent ensuite un bon choix de plats de consistance puis de desserts. Nous nous faisons éclater le bide ! Les oreilles sont tout autant rassasiées. Et Chatounette se fait des copains qui l’embarquent sur la plage.

buffet musical à badamera park, ramena. Groupe de musiciens local

Nous écoutons encore un peu le groupe de musique puis la rejoignons. Il fait chaque jour un peu plus chaud et la baignade procure toujours le plus grand bien. Elle s’amuse bien, et lorsque les garçons remontent au logement, elle nous snobe complètement et les suit sans même prêter attention à nous. Bon. Tant mieux en même temps !

Avec Chaton, on n’arrête pas de repenser au kitesurf. Nous avons tous les deux très hâte d’être demain.

Nous remontons chez nous. Chatounette est attablée devant des biscuits et jus de fruits avec ses deux copains. Tranquille la vie ! Malheureusement, les garçons logent à Diego-Suarez et reprennent l’école le lendemain, elle ne les reverra pas de sitôt…

Dîner, jeux de société, et au lit !

Pratique :

Logement : « Badamera Park », chambres de 40000 à 67500 A selon le confort (eau chaude ou froide, salle de bain extérieur ou intérieur). Grand jardin avec jeux pour enfants, coin bibliothèque/jeux de société, table de massage. Restauration copieuse avec un bon rapport qualité/prix. « Buffet musical » à 29000 A/pers tous les dimanches : buffet à volonté et concerts.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*