Snorkeling sur le reef n°5 depuis Malenge, îles Togian

Le petit-déjeuner est pris à 7h30 : beignet fourré à on ne sait quoi (d’après Chaton, de la wood apple et du sucre) ainsi que de la pastèque ! Même pas besoin d’attendre le marché pour avoir enfin des fruits !

Puis à 8h, notre bateau part pour le reef n°5. Le capitaine nous prévient que nous ne sommes pas sûrs d’y aller, cela va dépendre des vagues, qui sont annoncées grosses.

Le bateau ne fera pas demi-tour mais nous prendrons une bonne douche le long du trajet. Heureusement que nous avons des flotteurs de chaque côté du bateau sans quoi nous aurions certainement fini à la baille.

Le reef n°5 ressemble à un atoll, dont le centre à l’eau turquoise est inaccessible car la marée est basse, impossible de franchir la barrière de corail qui l’encercle.

Toujours la même chanson : coraux et poissons par millions. Et je fais des vers sans en avoir l’air !

A noter : ce calamar caméléon. J’étais en train d’observer une forme indéfinissable qui semblait être tirée de Jurassik Park lorsque celle-ci s’est mise en mouvement. La forme s’est transformé en calamar et a pris une couleur violette. Je croyais d’abord que le calamar s’était couvert de sable mais Dan, une résidente, m’affirme qu’ils ont la capacité de changer de couleur ! Et effectivement ! Incroyable! Vous le voyez?

calamar au reef n°5 , malenge, togian
Où est Charlie le calamar?

Nous restons à batifoler dans l’eau un bon bout de temps, tellement longtemps que je ressortirai de l’eau transie alors que l’eau est bien plus chaude qu’en France. Je me demande toujours comment j’arrive à passer l’hiver aux Arcs !

Le capitaine décide d’emprunter un autre itinéraire pour le retour car il craint les vagues. Nous aurons donc fait tout le tour de Malenge, qui n’est pas une petite île.

A notre arrivée, un couple de français a rejoint notre resort. Thomas et Margaux. Une monitrice de ski des Pyrénées ! Nous passons à table et y restons encore un long moment après le repas.

Quinze heures arrive à toute vitesse, heure que nous nous étions fixés pour partir en bateau au marché. Mais Chaton et Chatounette sont en train de se baigner dans la mer, et personnellement, je me tiens une flémingite aigüe. Nous n’y allons pas et laissons les autres résidents partir sans nous. Nous passons le restant de l’après-midi entre la mer et notre terrasse.

Lorsque le groupe revient du marché, nous apprenons que nous n’avons rien manqué : il n’y avait que des exposants de jouets pour enfants et vêtements, dont une tripotée de tenue de joueurs de foot. Et pas un seul fruit en vente ! Anna, qui était avec nous à Kadidiri et qui est à présent ici, nous a dit qu’elle avait pensé à nous et avait cherché désespérément des mangues ou autres fruits. Mais même dans les épiceries locales il n’y en avait pas !

rejoindre pulau papan depuis lestari malenge en canoë, îles togian
Rejoindre Pulan Papan en canoë…
rejoindre pulau papan depuis lestari malenge en canoë, îles togian
… depuis notre resort Lestari à Malenge

Ce soir, au repas, la resort s’est bien remplie. Nous sommes désormais 19 à table. La langue française était prédominante, mais c’est désormais révolu. D’autant que 4 francophones partent demain matin aux aurores, dont John, qui après 3 soirées à tenter de sortir un calamar de l’eau y parvient enfin. Le poisson déverse son encre noire sur le ponton et tout le monde s’essaye à la pêche. Sans succès !

Pratique :

Sortie snorkeling à la demi-journée : 75.000 Rs par personne, gratuit pour Chatounette, si 6 participants, 7 maximum, sinon 400.000 Rs par bateau.

Hébergement : Lestari Malenge : Après négociation : 180.000 Rs/personne/jour en pension complète, gratuit pour Chatounette, sur la plage, mandi dans la chambre avec toilettes où on peut s’assoir, grande terrasse avec 2 hamacs, moustiquaire, eau froide. Prix de 150.000 à 300.000 Rs selon le confort (sanitaires en commun, douche dans la chambre, baie vitrée…)

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*