La nécropole Thébaine et le temple d’Hatchepsout

Nous avons rendez-vous avec Hamdi, notre guide, à 7 heures du matin, pour une grosse matinée de visite. Il est un peu en avance, et nous ne sommes pas trop en retard.

Nous commençons par la Vallée des Rois. C’est une nécropole dans les montagnes désertiques qui compte pas moins de 62 tombeaux (enfin, tombeaux découverts, car les archéologues en recherchent toujours d’autres). Dont celui de la reine Hatchepsout. Le seul tombeau de femme ici présent. Car il s’agit de la seule femme à avoir tenu un tel titre en Egypte. Il ne se trouve pas dans la Vallée des Reines car cette nécropole est en réalité dédiée aux femmes des rois.

Notre billet nous donne accès à uniquement 3 tombeaux. Nous faisons entièrement confiance à Hamdi quant au choix de ceux-ci. En même temps, il n’y en aurait que dix ouverts.

On est un peu déçu car nous n’avons pas l’exclusivité du lieu. Il y a pleins de touristes ! On n’était plus habitué ! Je suis obligée d’attendre pour faire des photos, c’est d’un pénible ! Ah ah !

Nous débutons par le tombeau de Ramsès III. Honnêtement, nous aurions mieux fait de finir par celui-là car c’était le plus beau. Nous sommes impressionnés par ses peintures. Et quel boulot ! On a une pensée pour les ouvriers qui auraient sans doute préférer creuser un tunnel montant plutôt que descendant. En effet, ils devaient descendre à vide, et monter chargés. L’inverse aurait été plus facile… (On sent le vécu quand je dis ça :D)

Par contre, il s’est un peu fait berner Ramsès III. En effet, la première partie de son « couloir » était dédié à son père car ce tombeau devait être le sien mais il est mort avant qu’il soit terminé. Son père a donc été mis ailleurs, et son fils a récupéré le début du chantier. Et puis à mi-chemin, ils sont tombés sur un autre tombeau ! Ils ont dû dévier la route pour achever leur travail. Il n’en reste pas moins très chouette. Enfin, le mot n’est peut-être pas très approprié pour un tombeau…

Nous poursuivons par le tombeau de Merenptah. Dans celui-ci, le sarcophage est encore là. Il en impose ! On se demande comment il a pu arriver ici. Notre guide n’a pas la réponse. Ni même les archéologues, d’après lui.

Le dernier tombeau visité est celui de Ramsès IX. Pas mal du tout également. Heureusement qu’on a pris le billet pour 3 tombeaux et non pas 6 car dès le soir même de cette journée, je les confonds déjà tous !

Il est 9h30, et nous crevons de chaud. La journée va être difficile…

Nous remontons à bord de notre mini-bus climatisé (ouf !) et filons au temple d’Hatchepsout. Comme pour celui de Ramsès II à Abou Simbel, il se trouve sur la paroi d’une montagne.

Imhotep est devenu célèbre grâce à sa construction des toutes premières pyramides, Senmout l’est devenu grâce à celle du temple d’Hatchepsout. Mais avouons-le, on connaît Imhotep grâce à « Asterix mission Cléôpatre », et comme Senmout n’y est pas mentionné, sa célébrité n’était pas parvenue jusqu’à nous…

En tout cas, on lui trouve un certain modernisme, surtout pour l’époque (1.500 ans avant J.-C.).

Nous poursuivons par la visite du village des artisans (Deir el-Medineh) et de deux de leurs tombes. Hamdi, notre guide, nous soutient que les peintures des tombeaux sont d’origine et n’ont pas été restaurées. On a du mal à le croire ! On dirait qu’elles datent d’hier ! On aimerait bien connaître le fin mot de cette histoire…

Sortis de là, on commence un peu par faire une indigestion archéologique. A moins qu’il ne s’agisse tout simplement d’une overdose de chaleur

On dédaigne tout de même faire une dernière halte aux colosses de Memnon. On leur consacre à peine cinq minutes avant de retourner sous la climatisation du bus. Chatounette, quant à elle, n’est même pas descendue.

Nous rentrons à notre hôtel à 13 heures, comme convenu. Nous invitons Hamdi à venir déjeuner avec nous. En attendant que nos plats se préparent, nous nous ruons dans la piscine. AAAAaaaahhhhh ! On entendrait presque le pchit de notre peau au contact de l’eau.

Le repas arrive, Hamdi reste un bon moment à discuter avec nous puis repart. Il nous a invité à venir dîner chez lui demain soir.

Nous passerons le restant de notre journée sur le bord ou dans la piscine. Il y a un peu moins d’Egyptiens que la veille mais toujours ces cours de natation.

Nous restons dîner là où nous sommes, dernier plouf à 22h30 puis nous montons nous coucher.

Pratique :

Guide : Hamdi, parle très bien français. Tarifs à négocier en fonction de la durée. Nous avons payé 1550 LE pour 6h de prestation avec le transport. Hors bakchich, hors tickets d’entrée.

Vallée des Rois : 120 LE pour 3 tombeaux (c’est le tarif réduit appliqué pour tous)

Vallée des artisans: 50 LE pour 2 tombeaux (c’est le tarif réduit appliqué pour tous)

Colosse de Memnon : gratuit

Temple d’Hatchepsout : 70 LE (c’est le tarif réduit appliqué pour tous)

Durée : 6 heures pour la visite de ces cites au départ du centre de Louxor.

Rezeiky Hotel & Camp : Appartement 2 chambres (5 couchages), 2 salle de bain, vestibule, cuisine équipée, balcon, petit déjeuner inclus, piscine extérieure, jardin avec jeux pour enfants, restaurant sur place, wifi (pas H24, pas très puissant, et pas dans les chambres), emplacement idéal entre le temple de Louxor et celui de Karnak. 27 euros la nuit avec 3 petits-déjeuners.

Share this Post

2 Comments

  1. Les touristes commencent à arriver… Vive les vacances.
    Vous êtes rentrés à temps pour ne pas avoir à les supporter. 😀

  2. C’est quand même pas la grosse foule! Et on espère pour les Egyptiens qu’ils vont arriver en masse! En tout cas c’est clair qu’on apprécie la faible fréquentation!

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*