D’Ella à Haputale

Notre train pour Haputale part à 9h23 de la gare mais il faut nous y être un peu plus tôt (15 minutes à l’avance d’après le patron de la guest-house) pour acheter les billets.

Nous prenons une fois de plus 2 petit-déjeuners pour 5, largement suffisant. Nous plions bagages, photo souvenir avec toute la famille du propriétaire et en route pour la gare. Il n’y a que 5 minutes à pied.

photo souvenir avec le patron et sa famille de la guest-house à ella.jpg

Comparée à la veille, la gare est très animée. Nous achetons 2 billets plein tarif et 1 billet tarif réduit. C’est marrant car le billet tarif réduit est tout simplement coupé en deux, nous en n’avons que la moitié.

Sur le quai, il y a des panneaux qui indiquent l’emplacement de chaque classe, nous nous plaçons donc aux panneaux de la nôtre, la 3ème. Car il ne faut pas traîner pour embarquer !

Le train arrive en gare. Nous observons que le 1er wagon est entièrement vide, alors que les suivants sont déjà bien remplis. Vite, nous nous décalons pour monter dans le wagon vide. Pépère et Chaton, les détenteurs des billets, montent les derniers ; le contrôleur nous attend de pied ferme et nous lui indiquons que les billets sont derrière nous. Le train ne traîne pas, il repart aussitôt.

Problème vous vous en doutez, nous sommes bien dans le wagon 3ème classe, mais dans la 3ème classe « réservée ». C’est-à-dire qu’il faut avoir réservé ses billets pour y avoir droit. Et la réservation, c’est 10 fois le prix de nos billets ! Nous ne profiterons donc pas bien longtemps de notre wagon vide. Dommage ! Il nous faut changer de wagon mais impossible de le faire en marche, et lors de la prochaine gare, l’arrêt ne sera pas assez long. Cool ! 5 minutes de plus en mode V.I.P. ! Certes, V.I.P. de la 3ème classe mais V.I.P. tout de même ! D’ailleurs, on aurait bien aimé voir le standing de la 1ère classe, car la 3ème, elle est mortelle ! Des sièges comme neufs, rembourrés, et avec une petite table Messieurs Dames !

A la deuxième gare, nous changeons donc de wagon. Sauf que le train est plus long que le quai de la gare et ça fait donc une sacrée marche à descendre, surtout avec nos gros sacs. Et nous savons désormais pour sûr qu’il ne faut pas traîner ! Ouf ! Tout le monde est remonté ! Et nous trouvons même des places assises !

Le trajet en train d’Ella à Haputale fait partie des incontournables au Sri-Lanka. Effectivement, le décor est époustouflant ! Des parois abruptes, des vues saisissantes, des plantations de thé à tout-va, du vert, encore du vert, toujours du vert, et quelques habitations. Les portes du train ne se ferment pas et nous pouvons ainsi profiter de la vue à notre guise. Nous trouverons presque le trajet trop court !

« Arrivée en gare de Haputale, Arrivée en gare de Haputale, 2 minutes d’arrêt ! ». Non, bien sûr, personne ne parle dans un micro. Le chef de gare agite son drapeau, mais rien de plus. Cette fois par contre, les deux minutes d’arrêt doivent être réelles car il y a un paquet de monde à monter ici !

train sur le quai de la gare de haputale

A peine descendus qu’un rabatteur de guest-house nous aborde. La seconde d’après, il y en a 5, mais j’ai déjà dit oui au premier. Enfin, oui pour aller visiter. Car une fois sur place, si cela ne nous plaît pas, l’homme nous a assuré qu’il nous ramènerait à la gare. Nous grimpons dans son véhicule, un minibus rien que pour nous cinq.

Arrivés chez lui, comme bien souvent finalement, nous sommes un peu consternés. Le bâtiment semble en construction. Puis finalement, ce n’est pas qu’une impression, il est bel et bien en construction ! Le propriétaire nous rassure : la semaine prochaine, il y aura l’eau, l’électricité et tout sera terminé ! Euh… On ne sera plus là la semaine prochaine!

AAhhh ! Ce n’est pas ce bâtiment ! C’est celui d’à côté !

Alors ce n’est pas le standing des guest-houses précédentes mais c’est très convivial. Un salon, une salle à manger et surtout la vue ! Elle s’étend sur toute la vallée et parait-il qu’on peut même voir la mer ! Pour l’heure, nous sommes dans les nuages, mais on voit déjà bien loin. Pareil de l’autre côté de la propriété. Et c’est au calme. Les chambres sont kitsch et je ne prendrai jamais mon bain dans cette salle de bain mais ça reste très correct.

Nous prenons le thé dans le salon de jardin presque suspendu dans le vide avec cette vue dégagée. Pas mal !

depuis la terrasse de notre guest-house à haputale

Le propriétaire nous recommande un endroit pour aller manger, et nous nous y rendons. Nous sommes légèrement à l’écart du centre-ville mais en 5 minutes nous y sommes. Et nous sommes surtout très contents d’être à 5 minutes à pied de la ville. C’est poussiéreux, bruyant et sans aucun intérêt. Nous nous attablons. L’endroit est très fréquenté. Nous tentons de passer commande mais n’y comprenons rien. Le serveur nous apporte donc un plateau avec un mélange d’un peu de tout. Nous redemandons ceux que nous avons aimés et laissons de côté ceux que nous n’aimons pas. Nous avons un peu peur de l’addition car aucun prix n’est affiché. Finalement, nous nous en tirons pour 535 Rs, dessert compris (moins de 4€, pour cinq !).

Nous retournons à notre logement et prenons conseils auprès de notre hôtelier pour nous occuper l’après-midi. Il nous recommande le Monastère de Adisham, également indiqué dans mon guide. C’est à 3km de là.

Une fois de plus, Chatounette ne marche pas, elle court. Nous longeons une crête et sommes tous d’accord pour dire que les paysages sont encore plus beau qu’à Ella : les champs de thé sont entretenus impeccablement et, surtout, en terrasse.

Première impression arrivée au monastère : whaow ! Deuxième : oh ! C’est une très belle demeure, avec des jardins à la française tirés à quatre épingles mais l’intérieur n’est constitué que de trois petites pièces alors que le bâtiment semble immense. Le reste ne se visite pas. C’est bien dommage.

Nous retournons sur nos pas pour rentrer chez nous. Nous nous installons à nouveau dans le salon de jardin mais pas plus de cinq minutes : les moustiques sont là, et pas qu’un peu ! Tout un bataillon à la charge ! Tous aux abris ! Chacun se retire donc dans ses appartements, sous la moustiquaire. Nous bouquinons en attendant l’heure du repas prévu à 19h.

Le propriétaire vient toquer à la porte lorsque le dîner est servi. Nous mangeons dans la salle à manger, sur une table immense, où un couple tchèque est déjà attablé. Pas le meilleur repas mais c’est tout de même très bien. Nous avons l’impression d’être à la maison, sauf qu’il n’y a ni à cuisiner, ni à débarrasser la table, ni à faire la vaisselle.

Pratique :

Train Ella-Haputale : 50 Rs en 3ème classe, 1h10 de trajet, 4 ou 5 trains par jour.

Logement à Ella : Guest-house Villa Eden Paradise : 3000 Rs la chambre double ou triple, eau chaude, wifi. N°23/A Police Station Road – 0715399320 – villaedenparadise@gmail.com .

Logement à Haputale : Bel View Guest-House : 1200 Rs la chambre pour 4, eau chaude, wifi qui carbure, au calme.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*