On est dans l’avion

Et on n’a même pas couru pour l’avoir !! Si c’est pas dingue ça !

Enfin, on avait pas mal couru avant quand même. Nous avions prévu de partir à midi de chez Pépère et Mamisa, et nous sommes partis à midi et demi. Pas mal non ? Une arrivée à l’aéroport à 13h30 pour un décollage prévu à 16h. On est large ! En même temps, Margot, qui a pris sa journée pour nous accompagner (merci soeurette !) mangeait sur place avec nous, alors il fallait bien cette marge-là ! Finalement, nous ne décollerons qu’à 17h. Pourvu que la correspondance n’échoue pas !

Nous sommes dans un Airbus A380. Si c’est pas la classe ça ! Le grand luxe. On a mis du temps à savoir si on était au 1er ou au 2ème étage, mais pas de chance, nous sommes en bas. En cas de chute, on se fera ratatiner par ceux du dessus…

Pépère a une voisine chinoise : la chance ! Dès qu’elle a des déchets (nous sommes nourris toutes les 1/2h donc on en a pas mal de déchets), elle les dépose gentiment sur la tablette de Pépère puis va s’assoir ailleurs. Et lui il dit rien ! La chinoise fait partie d’un groupe, tous plus chinois les uns que les autres.

Le steward a eu du fil à retordre avec eux : ils ont eu l’idée saugrenue de tous se lever  au moment de l’atterrissage. Le pauvre, il ne savait plus où donner de la tête. On n’avait pas encore touché le sol.

Chaton, lui, aurait mieux fait de rester assis : en se relevant, on dirait qu’il a eu la tourista dans l’avion…. Il a passé le trajet assis sur une barre Mars ouverte….

Chatounette s’est préparée au voyage : elle a regardé des dessins animés en anglais.

Arrivés à Doha (après des ronds dans l’air, voir la photo), c’est un peu la course : à peine descendus de l’avion que nous remontons aussitôt dans un autre. Pas un A380 cette fois, mais il est bien quand même. On s’y assoit et espérons dormir rapidement.

Pratique :

A/R Paris-Colombo avec Qatar Airwaves : 600€

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*