2 enfants, expat’, nomade digital, Maurice, Dubaï… Faut suivre!

Pas le temps de procrastiner avec cette famille! Avec une moyenne d’un déménagement à l’étranger tous les deux ans, on a la garantie de ne jamais s’ennuyer. Ils nous racontent leur organisation avec 2 enfants.

Présentez-vous, votre famille et votre mode de vie :

Bonjour, je m’appelle Aurélia, j’ai 35 ans. Je suis mariée à William, et en couple depuis 18 ans !

Nous avons 2 petits garçons. Ewen, 5 ans et Tom, bientôt 2 ans.

Nous sommes une famille « d’expatriés » depuis plus de 10 ans maintenant. Nous avons vécu à Londres pendant 2 ans ½, à Edimbourg pour ma part, pendant 1 an.

Puis nous sommes partis à Singapour durant 2 ans, l’Ile Maurice pendant 3 ans, et nous sommes à Dubai depuis presque 1 an.

famille nomade digital dubai

Depuis quand menez-vous cette vie ? Qu’est-ce qui vous a amené à cette vie-là ?

William a commencé sa première expérience à Londres, en 2007. Il avait 23 ans. Je l’ai rejoint en 2008. J’avais à l’époque, 22 ans.

La première expérience était choisie. William voulait vraiment voir du pays. Je n’étais pas destinée à cette vie-là, mais il me manquait trop, alors j’ai tout plaqué pour le rejoindre ! Haha !

Racontez-nous votre hébergement ! A quelle fréquence en changez-vous ? Comment trouvez-vous vos logements ? Avez-vous un pied à terre ? Racontez-nous les déménagements…

Notre famille et nos amis pourraient en parler de nos déménagements ! Je ne sais pas si depuis 2007, nous sommes restés plus de 2 ans au même endroit !

En général, lorsque nous arrivons dans un pays, nous allons dans un logement provisoire (Airbnb ou hôtel), et on prend le temps de trouver quelque chose. En France, pour donner son préavis et changer d’endroit, c’est très facile. À l’étranger, ce n’est vraiment pas la même chose…

Lorsqu’on arrive dans un pays avec les valises, la priorité est de trouver un toit. Mais on ne connait pas forcément tous les quartiers, les habitudes, les bouchons… Donc on prend un peu « au hasard » ! Des fois, ça marche, des fois ça marche moins bien ! Surtout qu’on signe en général pour 12 mois, 18 mois voire 2 ans !

Il faut savoir aussi que les logements ne sont pas toujours meublés, ou à moitié meublés. Nous avons fait le choix de voyager avec nos affaires par container. Ça coûte moins cher que de tout racheter, et pour son confort, c’est plus pratique que de devoir à chaque fois calculer le poids de la petite culotte pour emmener partout !

Depuis que nous avons nos enfants, c’est également plus simple pour eux. Ils ont leur chambre, leurs jouets, leurs repères !

Nous avions fait construire une maison dans les Yvelines, mais la mettre en location aurait été compliqué (car il y avait peu de demandes). Nous l’avons donc vendue.

Par contre, depuis 2 ans, nous avons fait l’acquisition d’un appartement que nous louons en Airbnb pendant notre absence. Nous n’avons pas d’affaires personnelles dedans. Elles sont stockées dans un entrepôt, avec notre voiture.

Un de nos prochains projets est l’achat d’un plus grand pied à terre et un peu plus personnalisé. Les enfants grandissent, et on trouve ça cool qu’il puisse savoir où ils vont en vacances, et ne plus squatter partout !

Quels métiers exercez-vous ?

William est ingénieur informatique et moi je suis diplômée d’une école de ressources humaines.

Depuis qu’on a quitté l’ile Maurice, nous avons fait un virage à 180°. Nous travaillons avec un ami dans le marketing digital. Nous pouvons donc travailler de n’importe où, tant que nous avons un ordinateur et une connexion internet !

Comment vos enfants vivent-ils cette vie ? Est-ce que ce mode de vie leur convient ?

Le petit est encore petit, et ne se rend pas bien compte, tant qu’il est dans les bras de maman, c’est tout ce qui compte.

Pour Ewen, nous sommes arrivés à l’ile Maurice lorsqu’il avait 1 an. Nous avons beaucoup voyagé avec lui. C’est un enfant très adaptable. Il adore les voyages, il adore découvrir d’autres endroits, il adore prendre l’avion ! D’ailleurs, la prochaine étape lorsqu’il aura 5 ans, c’est le voyage en avion tout seul :D

C’est tellement enrichissant pour eux de découvrir d’autres cultures, d’autres langues, un autre type de nourriture, savoir que des personnes vivent différemment dans des lieux totalement différents…

prendre l'avion avec un bébé

Racontez-nous l’école et vos enfants ! Est-ce qu’ils sont bons élèves à l’école ? Est-ce qu’ils aiment l’école ? Comment envisagez-vous les changements d’école ?

Nous avons fait le choix de les mettre dans un milieu totalement anglophone.

Tom a commencé la crèche en décembre, à 14 mois, tout en anglais. Nous avions un peu peur car il est resté avec nous depuis sa naissance. Mais tout va bien !

Il a l’air de mieux comprendre l’anglais au français… et ses premiers mots sont venus en anglais également.

Bien que nous parlons en français à la maison, il passe plus de temps avec eux qu’avec nous. Les activités et les stimulations, se font en langue anglaise.

Ewen est en moyenne section de maternelle. Il est dans un cursus britannique ( il y a 3 cursus anglophones à Dubai, Britannique, Américain, et International Baccalaureat – IB).

Dans le cursus britannique, les enfants apprennent à lire dès 4 ans. Ewen sait donc lire et écrire en anglais. En arrivant en août à Dubai, il ne parlait quasiment pas. Maintenant, il joue tout seul en anglais et lorsqu’il n’arrive pas à s’exprimer correctement, il le fait en anglais.

Nous sommes très fiers de lui, mais deux problèmes nous sont donc apparus, surtout quand un jour il m’a parlé de rouge voiture, et non pas de voiture rouge !

Le premier, c’est que nous avions peur de la prononciation. En effet, en France, les « retards » de langage sont souvent détectés à l’école. Ewen a donc fait un bilan orthophonique et suit quelques séances pour garder une bonne prononciation française. En effet, il va avoir tendance à zozoter, forcément, en anglais, on le bassine avec le « the » !

Le 2nd commence à arriver… Est-ce qu’Ewen va savoir lire, écrire et avoir un vocabulaire en français ?

On ne sait jamais de quoi demain sera fait. Surtout avec nous… ! Nous ne sommes pas à l’abri de partir dans un autre pays ou de revenir en France.

L’année prochaine, c’est décidé, il prendra 2h de cours de français (FLAM – Français Langue Maternelle).

Ewen est un excellent élève, et a rattrapé tout le « retard » en anglais.

Quelles démarches administratives particulières à votre mode de vie ne faut-il pas oublier ?

Il y en a tellement ! En général, on se fait aider pour tout ce qui est déménagement, formalité administrative, visa…

Les seules choses que nous faisons, c’est de trouver un logement, une école, une société de déménagement.

Et on se rajoute des tâches si on a un animal… Nous avons un chat qui a déjà fait Paris – Maurice – Dubai. Je peux vous assurer que ça a un coût énorme…

Comment gérez-vous les activités sportives et culturelles de vos enfants ?

Nous aimons beaucoup sortir nos enfants partout ! Nous faisons beaucoup de choses avec eux.

Tom est encore petit, et la crèche lui suffit pour le moment.

Actuellement, Ewen est juste inscrit à une école de natation. Nous lui proposons pendant les vacances scolaires toutes sortes d’activités physiques. Il choisira lorsqu’il sera un peu plus grand.

expat à maurice piscine et mer

Comment socialisez-vous vos enfants ? Ont-ils beaucoup d’amis ? Les gardent-ils sur le long terme ?…

Ewen est un petit garçon très sociable et très adaptable. Il s’intègre parfaitement et rapidement à l’école. Il a des petits copains et des petites copines avec lesquels il joue de temps en temps hors périodes scolaires.

J’ai créé un petit groupe WhatsApp avec des mamans de Dubai, toutes francophones pour que nos enfants jouent en français ! Pour le moment, ça ne fait que quelques mois, mais il est plutôt content.

Malheureusement, pas d’amitié à long terme pour le moment… Mais il n’a que 5 ans !

Combien de temps passez-vous en vacances ? Avec ou sans enfants ? Partez-vous à l’étranger dans le cadre de vos vacances ? Avec ou sans enfants ?

La Covid est passée par la… mais lorsqu’on part en vacances, on emmène la petite troupe.

Lors de voyages d’affaires, nous posons les enfants chez nos parents et ils y restent un petit moment.

Nous rentrons en France les 2 mois d’été généralement, plus si affinité… mais depuis mars 2020… ça ne voyage pas beaucoup.

Pensez-vous que vous profiteriez plus de vos enfants en menant une vie plus classique ?

Non, je ne pense pas.

Lors de nos périodes de rush, nous ne voyons pas souvent les enfants. Ils sont chez les papis/mamies !

Mais lorsque nous sommes à la maison, nous passons plus de temps avec eux.

Bien que nous voyageons à l’autre bout de monde, nous avons quand même une routine. C’est important pour eux, et pour nous.

expat à maurice les pieds dans le sable

Est-il plus difficile de faire garder ses enfants quand on mène ce genre de vie?

Oui…bien qu’il y ait des nounous pour faire garder les enfants. Des fois, le petit coup de téléphone à Mamie pour garder les enfants pour aller boire un verre un soir, ou refiler le petit qui a le nez qui coule, ça manque !

Pensez-vous que vous vous en sortiriez mieux financièrement en menant une vie plus classique ?

Je ne sais pas… Les revenus sont plus élevés en ayant une vie d’expat, mais les frais sont souvent dédoublés !

Tout dépend des contrats qui sont proposés aux personnes je pense : est-ce que les deux parents travaillent, le nombre d’enfants, le package négocié (logement, école, santé ?)

Pensez-vous que vous avez un meilleur, un moins bon ou le même état de santé en menant cette vie ?

C’est une vie très stressante et fatiguante !

S’adapter à un nouveau pays est très stimulant, donc assez fatiguant. Les voyages, les décalages horaires sont aussi des paramètres à prendre en compte dans la gestion de la fatigue.

Notre dernière expérience nous a mise à terre. Nous vivions à Maurice, puis nous nous sommes fait prendre par surprise par la Covid en étant en France.

En juillet, nous étions toujours coincés en France, il a fallu prendre une décision, et nous sommes venus nous installer à Dubai. Nous n’avions pas nos affaires, et nous avons vécu d’hôtels en Airbnb avant de s’installer.

Ça été très éprouvant et fatiguant ! 

dubai

Avez-vous un régime alimentaire particulier ? Est-ce plus facile ou plus difficile d’élaborer des repas dans votre situation ?

Pas de régime spécial.

Nous nous adaptons très facilement à ce que l’on trouve dans les supermarchés.

J’ai tout de même une certaine passion à trainer chez Leclerc quand je rentre en France, juste voir ce qu’il propose dans les rayons ! C’est dingue quand même !!

Combien de temps passez-vous aux tâches ménagères et à l’intendance? Pensez-vous que vous y passeriez plus ou moins de temps en menant une vie plus classique ?

Nous avons de la chance d’avoir de l’aide à domicile, notamment pour le ménage. A Maurice, nous avions une nounou qui était à la maison à temps plein. Elle nous aidait pour les enfants, les repas, le ménage…

Depuis que nous sommes à Dubai, nos deux enfants vont à l’école/la crèche à temps plein également. Nous avons une femme de ménage qui vient plusieurs fois par semaine.

Je passe beaucoup moins de temps à l’intendance ici qu’en France ! Même si je prépare les repas pour 4 personnes, 3 fois par jours ! La Covid interdit les cantines pour le moment dans les écoles de mes enfants…

Qu’est-ce qui vous plaît dans cette façon de vivre ?

De découvrir chaque jour quelque chose de nouveau !

Quand on arrive dans un pays, tout est nouveau : la langue, la monnaie, le type d’habitation…

Chaque chose de la vie quotidienne devient un challenge à relever, comme aller chercher de l’essence ou emmener le chat chez le vétérinaire !

Et quand on rentre en France, on arrête de se plaindre de la Poste et de la sécurité sociale.

C’est une leçon de vie qui nous est donnée chaque jours.

Qu’est-ce qui vous déplaît dans cette façon de vivre ? Est-ce qu’il y a des choses qui vous manquent ?

Pas de choses qui nous déplaisent, mais oui, il y a la famille qui nous manque.

Pour ma part, je culpabilise beaucoup d’avoir « enlever » les petits enfants loin des grands parents…

Sinon, de plus léger, la nourriture française me manque et le terroir : j’aime bien regarder le journal de TF1 à 13h pour voir les reportages !!

déménagement expatriation famille avion

Dans 10 ans, pensez-vous que vous mènerez toujours ce mode de vie ? Qu’en disent vos enfants ? Est-ce qu’eux-mêmes voudront mener cette vie quand ils seront adultes ?

On se voit encore plusieurs années à vadrouiller.

Les enfants sont petits, et comme ils n’ont vécu que ça, Ewen me demande souvent : « c’est où et quand le prochain pays?« .

Je pense qu’un jour, ils auront besoin de rentrer en France, car pour eux, ils sont français, mais ils ne connaissent pas grand-chose de leur pays d’origine.

Comment envisagez-vous votre retraite ?

Il y a des jours où je me dis : je serai en France dans une grande maison à la campagne, puis d’autres jours, où je me dis, non je ne rentrerai jamais en France !

Et si c’était à refaire ? Feriez-vous la même chose ? Qu’est-ce que vous changeriez ?

Je referai exactement la même chose !

Juste, je n’aurais pas pris d’animal… et j’aurais acheté une maison ailleurs en France pour pouvoir la garder et la louer.

Quels conseils donneriez-vous à une famille qui souhaiterait mener ce genre de fonctionnement ?

Ne pas écouter les conseils des gens qui ne savent pas !

Forcément, dire que l’on plaque tout et qu’on recommence une autre vie ailleurs, ça fait peur ! Peut-être aussi de la jalousie, je ne sais pas.

Par contre, il faut quand même avoir un peu d’argent de côté pour le « on ne sait jamais », surtout lorsqu’il y a des enfants.

En tout cas, je serais très heureuse de partager un peu plus si vous avez des questions, surtout sur le Royaume Uni, Singapour, l’Ile Maurice et les Emirats.

Merci Mathilde d’avoir pensé à nous, j’espère que ça a donné envie de voyager. Et merci pour le squatte et les déménagements !

Un jour, on m’a dit : « tu verras quand tu auras des enfants, tu ne pourras plus le faire ». Ça a décuplé mon envie de le faire !!

Un grand merci à Aurélia pour le partage de son expérience. Après le Royaume Uni, Singapour, l’Île Maurice, Dubaï, vous iriez où vous? Moi je miserais bien sur le Mexique ou le Japon! A ce rythme-là, on devrait avoir le verdict dans 1 an!

Vous aussi vous voulez témoigner?

Rien de plus simple, téléchargez ce document :

Alors? Envie de mener cette vie? Vous vivez une expérience similaire? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires!

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*