Burake Gunung, Makale, au Pays Toraja

Belle performance ce matin : nous nous sommes levés à 8h30 ! Pour ne décoller qu’à onze heure et demi …

Nous décidons de louer un scooter ailleurs, pour essayer de payer moins cher.

Nous partons donc à pied, et en chemin, nous nous arrêtons à toutes les agences de transport pour notre trajet suivant. Et mauvaise surprise : aucune compagnie ne propose un bus de nuit. Nous allons devoir nous taper une journée complète dans un car : 10 heures de route !!!

Nous poursuivons et trouvons le loueur de scooter qu’on nous avait recommandé. Pas de chance, tout est loué, il  nous renvoie chez un autre. Il est midi et demi quand nous y sommes, mais impossible de négocier un tarif demi-journée. Tant pis, c’est tout de même moins cher que dans notre guest-house, 50.000 Rs.

Direction Tondon, où il est censé se dérouler une cérémonie mortuaire. En chemin, nous demandons notre route. Aïe ! Il y a 2 Tondon ! On tente un des deux, mais visiblement, nous n’avons pas choisi le bon. L’autre est trop loin, alors tant pis, nous changeons nos plans.

Mais pour l’heure, on a faim ! Oh ! KFC ! Bon, ce n’est pas le poulet de Kentucky, mais ça se défend ! Les frites, par contre, ont un goût étrange. En effet, elles sont salées ET sucrées…

Le patron du restaurant est à nos petits soins, et nous suggère d’aller à Burake Gunung (la montagne de Burake) où se trouve une immense statue du Christ (rédempteur, comme au Brésil !) perchée en haut d’une montagne, surplombant Makale.

C’est là que nous nous sommes rendus compte que nous nous étions trompés de cheval… En effet, il ne fallait pas prendre un scooter mais une bécane de cross tout terrain 4×4 +++. La montée jusqu’à Burake Gunung a vraiment constitué une attraction à part entière. Une bonne séance de sport extrême !

Alors une fois au sommet, on peut vous dire que la vue, on l’a apprécié ! Et c’est vrai que ça en valait la chandelle.

Cela en valait la chandelle, mais aussi la crevaison… En effet, nous nous apercevons (une fois redescendus, heureusement !) que notre pneu arrière a rendu l’âme.

Nous étions dans le centre de Makale lorsque nous avons demandé à un inconnu où nous pourrions faire regonfler le pneu endommagé. La ville entière a voulu nous porter secours, se relayant l’information tous les 5 mètres, jusqu’à l’atelier mécanique. Prix du regonflage : 0 Rps.

Cela doit être une belle crevaison car 5 kilomètres après, notre pneu se retrouve dans le même état.

Nous avons fait le trajet ainsi jusqu’à Rantepao, s’arrêtant tous les 5 kilomètres pour regonfler. Les deux premiers regonflages ont été gratuits, les trois suivants : 2.000 Rs. Entre chaque regonflage, Chaton roulait à fond pour tenir le plus longtemps possible sans devoir nous arrêter.

Au moment de rendre le scooter, Chaton nous dépose Chatounette et moi juste avant le loueur pour que cela se voit moins, et nous repartons sur la pointe des pieds…

De retour à notre guest-house, Chatounette fait son travail, mais aujourd’hui elle a une carotte à la fin : de nouveaux coloriages à griffonner !

Lorsque nous partons dîner, il est trop tard pour notre cantine habituelle qui est en train de fermer. Un des guides nous accompagne pour un autre restaurant, un ancien musée d’art reconverti. L’endroit a vraiment du cachet, et surtout, je peux enfin goûter du buffle ! Mouai, même goût que du bœuf.

D’autres guides sont également là, toujours avec une guitare, dont Uco, un guide parlant français qui s’est entiché de Chatounette. Une belle dernière soirée avant de quitter la région.

Demain, il va falloir être un peu plus réactif au réveil : notre bus pour Pendolo nous attend à 8 heures (Chaton a demandé s’il fallait être là à 8 heures ou si le bus partait à 8 heures mais heureusement, il n’a pas compris la réponse ! Le bus part à 8h30. J’ai posé mon doigt sur la bouche en regardant la vendeuse de ticket pour lui faire comprendre qu’elle ne devait pas dire l’heure réelle à Chaton et elle s’est marrée)

Pratique :

Riana Homestay : 120.000 Rs la chambre double, douche ! (pas une évidence ici), eau froide, wifi, très propre, plusieurs terrasses, au calme. Rianahomestay@gmail.com Adresse à recommander !

Guide : entre 400.000 Rps et 1.000.000 Rps la journée, nous vous recommandons Uco qui parle bien français ou Julius (un peu de français, mais surtout en anglais : yus_par@yahoo.com )

carte pays toraja : itinéraire réalisé en scooter

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*